Article

DJI : Le flow qui coule

304 views
DJI Rappeur - The Muusique
Le Rappeur DJI

DJI veut dire  »eau » dans un dialecte du nord de la Côte d’Ivoire  (le malinké, pour être précis). C’est le pseudo qu’a choisi Jean-Luc NC, un artiste ivoirien qui a choisit le rap comme moyen d’expression de son art. Eau pour source; il ne veut pas oublier ce qu’il a été car c’est la source de ce qu’il est.

 La première fois que j’ai entendu DJI, il me souhaitait « Bonne Arrivée » sur un son Trap avec des paroles très ivoiriennes (utilisant le jargon ivoirien: le nouchi). Tout de suite je me suis mis à citer des noms comme Billy Billy, Garba 50…  qui nous ont marqué avec leur Rap Nouchi. Une rencontre avec l’artiste m’a fait découvrir qu’en fait non; on ne pourrait pas cataloguer DJI, sinon le mettre dans plusieurs catalogues (lol).

 Pour sa petite histoire, DJI est né à Abidjan. Il a grandit avec des parents mélomanes, entre rythmes cubains, africains, français etc… Il découvre le Hip-Hop à l’adolescence (jeans « baggy » et hauts Larges, les « Battles » entre potes du quartier, du Tupac ou du Biggy dans les tympans…). DJI trouve son moyen d’expression favori le rap avec lequel il veut tout dire (le bon comme le mauvais) sans pour autant être trop « hardcore ».

 Rap ? oui, mais DJI a toujours en tête la musique qui a bercé son enfance et qui a nourrit son éclectisme. Il arrive en France, à 21 ans, avec l’envie de montrer ce qu’il a dans le cœur et dans le ventre : le DJI Style. Il collabore avec  Lady Sweety, Apollo-J, Dj VR The Legend, DJ Mao, D-FURAIL…et participe à plusieurs projets. Un album en vue ? oui bien-sûr, mais qui ne verra pas le jour faute de moyens.

 Dix ans après, il revient en Côte d’Ivoire, avec un bagage artistique plus important et l’objectif de montrer aux jeunes, qui rêvent de voler loin, la valeur de l’Afrique. Il participe à plusieurs concerts en Côte d’Ivoire et devient membre actif de l’association TIKAL PRODUCTIONS (un collectif de jeunes ivoiriens qui organise des »Sounds System », DJI est chargé de la sélection des artistes).

 En 2010, deux événements marquent la vie de DJI. Benedi Records invite DJI à Conakry, en Guinée, pour le festival Hip Hop « 100% Rap », là il retrouve ses collègues de France DJ Manifest, Grain d’caf d’Octobre Rouge. Il y rencontre aussi des artistes guinéens tels que Singleton, Baba Samba, Steeve

Mais quelques jours après, la joie des retrouvailles tourne au drame. Un accident grave de la route, plonge DJI et le chauffeur dans le coma; et DJ Manifest décède sur le coup. Quelques mois plus tard, il est de retour au pays. Il porte un nouveau regard sur la vie, et a des envies de Reggae. Après la crise post-électorale survenue en 2011 en Côte d’Ivoire, DJI retourne en 2012 en Guinée, pour le même événement rebaptisé Festival Manifest (en hommage à DJ Manifest). Il peut enfin tourner la page. Il propose du Rap et du Reggae, et le public cautionne.

 Pour ma part, c’est un homme passionné que j’ai découvert, il y a quelques mois, un après-midi quelque part à Abidjan. Le genre d’artistes que j’ai toujours admiré. Il est de ceux qui n’espèrent pas la gloire éphémère qui tendra à compromettre le plaisir de faire la musique; la musique qui vient de leur cœur. Car on le sait tous, après un peu de gloire, les artistes sont prêts à tout pour rester dans le coup.

Il l’a dit lui-même qu’il préférerait avoir 70 fans fidèles et passionnés, qu’un million de fans qui disparaîtrons du jour au lendemain. Et rien que pour ça, il a grimpé dans mon estime et mérite plus de visibilité pour contaminer les esprits.

 Il travaille actuellement sur sa mixtape NOUVIEILLE ECOLE. Oui, le titre est bien trouvé.  De cette mixtape est extrait « Bonne Arrivée ». Il s’en suivre un album autant éclectique que l’artiste dont le flow coule sur tous les genres : Hip-Hop, Reggae, Soul…

 

Alors on t’attend, enjailles-nous 🙂

+ de DJI
Sa Page Facebook : DJI a.k.a JNLC
Sa Chaîne YouTube: DJI CHANNEL 
Son Soundcloud : DJI Style

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire