General Bustle Art Cover

General Bustle, un flow à écouter

330 views

« Allez leur dire qu’on est kalé », un refrain qui résonne tellement fort dans les oreilles qu’il pourrait facilement atteindre le cœur. « Allez leur dire » est un titre qui allie le rap moderne au bon vieux gbégbé ivoirien. Face à la qualité de la chanson, The Muusique a décidé de saisir l’occasion pour présenter son auteur : General Bustle.

Qui est General Bustle

Jean-Didier Alexandre Selly de son vrai nom, General Bustle est un jeune ivoirien né le 30 septembre 1994 à Adjamé, en Côte d’Ivoire. Il a grandi dans la commune de Cocody avec sa grand-mère jusqu’à l’âge de 15 ans. C’est à cet âge qu’il part vivre avec sa mère. À l’école, c’est un élève plutôt brillant. Cependant, en classe de seconde, il se voit quitter Abidjan pour Dabou à cause de sa turbulence. Le bac littéraire en poche, il rejoint l’Université Félix Houphouët-Boigny pour y étudier le droit.

General Bustle en Studio

Son amour pour la musique naît dans son enfance. En effet, l’un de ses jeux favoris de l’époque était d’imiter des groupes de musique avec ses amis en tapant dans des boîtes et du métal. Néanmoins, le rêve naît après avoir vu un artiste sur scène pour la première fois. 

Quand j’avais sept ans, ma mère a défilé pour une styliste très connue de la place. À cette soirée-là, ils avaient invité l’artiste Kley Salé. C’était pour moi la toute première fois que je voyais un artiste de mes propres yeux en train de prester. J’étais tellement émerveillé que je me suis dit voilà ce que je veux faire quand je serai grand. Je veux devenir un artiste. Raconte-t-il !

Star du lycée

General Bustle, comme la plupart des rappeurs de cette nouvelle génération, a commencé le rap au lycée. Il s’est joint à la fameuse coutume des battles et freestyle Rap du vendredi soir au Lycée classique, le lycée qu’il fréquentait en seconde. Il y avait pas mal de rappeurs plus ou moins connus avec lui tels que : Suspect 95, Kadja, Pegaz Samkid, …

Dans la foulée, General Bustle sort sa version du célèbre hit de Chris Brown Look at me now, en collaboration avec Suspect 95. Ce remix tourne dans les lycées et collèges. Cela lui permet d’être invité à des fêtes et des shows de Rap. Il foule même le palais de la culture pour des premières parties ; et arrive à se faire un peu de sous.

Mon premier cachet, c’était à un dîner gala avec des ambassadeurs et quelques diplomates étrangers. J’ai été le seul artiste invité d’ailleurs malgré que je sois amateur. J’ai touché 100.000 francs cash. (rires)

Sa Musique

La musique de General Bustle parle principalement de sa propre histoire et de son vécu. Elle s’adresse plus aux jeunes et aux adolescents. Mais avec des textes plus forts, il arrive à toucher un public un peu plus âgé.

En 2018, il sort « Allez leur dire ». Ce single est un cocktail de musique traditionnelle ivoirienne (le gbégbé), de zouglou et de rap.

Je parle de tous ceux avec qui j’ai commencé et qui en route m’ont laissé ; des gens qui m’ont tourné le dos au moment j’avais besoin d’eux. Je parle aussi des petits rappeurs qui ne respectent pas. (rires) « Allez Leur Dire » qu’on arrive, fort comme jamais.

C’est une chanson qui accroche tout de suite ; et on apprécie aussi le flow du rappeur qui fait preuve d’une belle technique. Après cette sortie, on devrait encore avoir de ses nouvelles.

Bonne découverte !

Plus de General Bustle
Facebook : General Bustle
Instagram : @generalbustle
Snapchat : generalbustle

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.