Black M met le feu à Abidjan

682 views
Images du concert de Black M
Black M en Concert à Abidjan – Photo et Collage : The Muusique

C’était le 20 Février 2016, le concert de Black M, les yeux plus gros que le monde à Abidjan. Et nous y étions grâce à Orange CI, leader de la téléphonie mobile en côte d’Ivoire et partenaire de l’événement.

A 16h, heure prévue pour le concert, il y a déjà une belle affluence à l’Heden Golf Club. Toutes les races et tous les styles sont réunis pour voir Black M et sauter au son de ses plus grands Hits. Cependant, la foule ignorait que l’attente allait être longue. Bon, on est presque habitué, car on le sait tous, l’heure Africaine… L’attente fut beaucoup plus longue d’autant plus que le DJ jouait au timide. Il y avait aussi quelques petits soucis techniques : « les aléas du direct ». Ce qui nous a laissé le temps de se pavaner et de revoir certains visages familiers.

Une première partie appréciée

A 20h, la foule commence à s’impatienter et  »tout le monde dit Black », quand on entend « I’m in love with the Coco ». La foule part en délire. Le DJ a bien fait sur ce coup-là. Quelques minutes après, le show démarre, le MC s’empare du micro, s’ensuit le show des partenaires, avant d’annoncer les guests de la soirée :

  •  Bop De Narr, un punchlineur à la sauce ivoirienne, qui enflamme la foule avec « On Perd La Tête » et son dernier « L’eau Par Mes Narines ». Sa dernière chanson a dû être « bissée* » à la demande du public.
  • Shado Chris, le talentueux producteur de son et chanteur, qui n’est « Jahin Prêt » s’empare de la scène et fais danser le public. Il fait également une petite surprise à la foule en invitant Serge Beynaud sur scène. Et là, il fallait vraiment avoir des boules Kies dans les oreilles.
  • Il y avait aussi Levana, nouvelle recrue de Boss Playa, qui nous chanté une ballade. Elle a, sans doute, embrassé sa première grande scène à Abidjan. Ce fut, cependant, un pari réussi pour elle car le public reprend son refrain « Fire » avec elle et l’acclame, ensuite, à la fin de sa prestation.

Un show de qualité malgré tout

Juste avant 21h (après près 4 heures d’impatience), le MC annonce un membre Wati B : Abou de Being. L’enfant du pays sera d’ailleurs présent sur scène tout le long du concert aux côtés de Black M. Il a chauffé la scène, comme si c’était son propre show, juste avant d’inviter sur scène Monsieur Diallo a.k.a Black M, qui était tant attendu. Il exécute ses plus grands hits tels que  « Spectateur », « Madame Pavoshko », « Qatari »… avec DJ HCue aux platines.
Puis il invite sur scène, ses wati-collègues de Wati B, H-Magnum (qui exécute en exclusivité son prochain extrait de son album Gotham City) et la Sexion d’Assaut (Lio Petrodollar, Barack Adama et Lefa) qui dja foule* avec « Balader » et « Désolé ».

Le clou du spectacle de Black M: LEFA

Et puis, il y a eu le moment Lefa. Ah Monsieur Fall ! Sorti de sa cachette il y a peu, Lefa a littéralement volé la vedette à Black M. Il fallait être là pour entendre tout l’enthousiasme des spectateurs quand Lefa fut annoncé. Il a fait sauter la foule qui chantait avec lui ses récents succès « Masterchief », «20 ans», « Quelques Minutes » et sa dernière tuerie Afrobeat « Dernier arrêt ». Lefa a définitivement conquis la foule abidjanaise qui criait « LEFA ! LEFA ! ».

 Biensûr, Black M a eu le temps de souffler avant de revenir sur scène, toujours accompagné de Abou de Being, pour interpréter « C’est Tout Moi », « La Légende Black ». Pour finir, il nous a dit au revoir avec son tube « Sur Ma Route ».

 C’est vrai que vu l’heure, on a craint qu’il ne fasse que deux ou trois chansons avant de nous dire au revoir. Mais la foule a été satisfaite d’un Black M fêtard et performant pendant un peu plus de 2 heures. Depuis le côté droit (le côté le plus chaud de la soirée), j’ai juste envie de dire, un grand merci à Black M, et aussi à Orange de nous avoir convié.

Dja foule* = performer, plaire à la foule
Bisser* = repéter

Commentaires (2)

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.