rihanna the muusique

Rihanna, la perle barbadienne

977 views

 On connait tous Rihanna, la mignonne barbadienne de Pon De Replay qu’on a vu grandir jusqu’à devenir la machine à tubes et la provocante Riri d’aujourd’hui.

 On se rappelle en 2005 – 2006 lorsqu’elle a débarqué sur nos écrans et dans nos radios ; Rihanna la protégée de Jay-Z qui allait devenir une star montante du R&B, une Beyoncé bis. Mais ce n’est pas pour décevoir The Muusique, en tout cas, qu’elle a su imposer son nom et son style afin de ne pas devenir une pâle copie de Queen B.  Toute fraîche dans les débuts, elle faisait danser son île et son petit nombre de fans aux sons reggae (musique de chez elle), c’était sans penser qu’elle allait devenir un jour la princesse du R&B et de la Pop.

 Si on la connu avec Unfaithful, c’est lorsque la Good Girl Gone Bad après 2 albums qu’elle est devenue super célèbre. On se rappelle encore de Umbrella, Don’t stop the Music ou encore Take a Bow qui furent tous des hits. On est presque sûr qu’elle a une copie de cet album à son chevet qu’elle embrasse à chaque réveil. Comme le titre de son album l’indique, cet album marque la fin de la petite RiRi pour faire place à la bad girl qu’on connait aujourd’hui. Certains diront, qu’il marque son entrée dans le club des illuminatis.

Rihanna, est aussi un groupe électrogène ou devrait être égérie de Red Bull, car c’est en moyenne un album chaque année. Lorsqu’on regarde, les nombreuses dates de ses tournées, les jours en studio, la préparation de la sortie de l’album, le tournage des clips… on se demande bien : comment c’est possible ?

Super bosseuse, son évolution et son travail s’entend dans chacun de ses albums. Elle passe d’une voix fraîche mais fragile et nasillarde à une voix singulière et puissante sur laquelle on met automatiquement un nom lorsqu’on l’entend. Non, on ne croit pas que soit juste l’usure du temps puisqu’elle est devenue maintenant  une femme, mais le résultat d’un travail acharné car elle est entourée de grands noms de la musique tels que Jay-Z, Ne-Yo… mais aussi Mikkel Eriksen et Tor Hermansen (Stargate) qui sont à la base de beaucoup de ses hits, Ester Dean et The-Dream qui ont eux aussi écrit des tonnes de chansons pour elle.

Le seul hic avec RiRi, c’est qu’on a l’impression qu’elle est sortie d’un laboratoire pour nous séduire et faire des hits. Elle ne dévoile pas grand-chose d’elle-même dans ses chansons à part certaines parties de son corps. Sans doute parce qu’elle n’écrit pas beaucoup. Du coup on salue la performance, mais l’émotion est une denrée rare dans ses albums pourtant on n’a pas qu’envie d’être séduit mais aussi de rire, sourire et pleurer avec elle. Peut-être qu’elle n’a pas du tout envie de nous montrer à travers sa musique, celle qui se cache derrière ses tatouages.

Après une pause de 3 ans, elle sort ANTI. C’est une première pour notre chère habituée à sortir un album chaque année. Ça promets d’être quelque chose de différent et d’intéressant à en croire ses derniers singles comme 45 Seconds en collaboration avec Paul McCartney et Kanye West.

The Muusique, l’attend avec impatience !

Commentaires (2)

  1. Salut,
    Son nouvel album ANTI sortira bientôt en effet, mais je ne sais pas pourquoi, j’ai un mauvais pressentiment. J’espère qu’il n’y aura pas beaucoup de chansons comme American Oxygen, c’est cuit…

  2. Il y a eu des fuites sur YouTube du coup il s'appelle plus R8. Les fuites seraient la cause du retard de la sortie de l'album ANTI. Personnellement il n'y a que 45 Seconds que j'ai aimé parmi ses singles.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.