Bob Marley The Muusique

Ce Grand Homme, Bob Marley

793 views
 « That’s all I ever had, redemption songs »

Cette phrase montre bien l’homme qu’était Bob Marley. Un esprit fort qui avait ses rêves mais qui faisait aussi preuve d’une grande sagesse. Ses textes inspirants le démontrent bien. Il croyait en la liberté. C’est tout ce qu’il avait. Cet homme pensait qu’on pouvait changer le monde avec de la musique et un peu d’amour, et vous savez quoi ? The Muusique le pense aussi.

Il n’a jamais dit « take drugs and let’s go to zion », non ! De nos jours, on pense que qui dit reggae dit drogue, et qui aime Bob Marley en consomme. Encore des idées reçues et des stéréotypes du monde moderne; ou peut être que le monde a toujours été ainsi. Ceux qui regardaient de loin ont perçu le mauvais message car ils ont préféré écouter avec leurs yeux et n’ont pas écouté avec le cœur ces paroles qui étaient claires:

« All them drugs gonna make you slow now. It’s not the music of the ghetto ».

Robert savait très bien ce qu’était devenu le monde, et nous a même dit « Don’t let them fool you, or even try to school you ». Il est tellement facile de se perdre lorsqu’on écoute tous ceux qui nous pointent du doigt alors qu’on devrait se contenter de suivre la lumière, et d’être soi-même. Encore est-il que malgré ce que le monde était devenu, il ne cessait de nous chanter « Everything’sgonna be alright ». Son espérance était aussi forte que son grand cœur.

« One Love! One Heart! Let’s get together and feel all right »

Il voulait rassembler toutes les races et toutes les classes sociales. Avec du recul, on finit par se dire qu’il avait bien raison. Seul la musique avait le pouvoir de faire danser toutes les différences, ensemble. Mais ne vous méprenez pas, il avait un grand cœur certes, mais ce grand homme était fort, il était « Iron, like a lion in zion ».

Robert aimait aussi les femmes et il ne voulait pas qu’elles pleurent. Il l’a même chanté : « No woman no cry ». Après  tout ce n’était qu’un homme. Il est venu, il a vécu, mais il est parti en inspirant des générations et en écrivant son nom dans l’histoire à l’encre indélébile.

 Le monde valorise des leaders politiques parce qu’ils avaient de visions fortes, mais je préfère cet artiste comme modèle pour mes enfants parce qu’il n’avait pas d’armes de destruction, il n’avait que sa musique.

 Rest In Peace, Robert Nesta « Bob » Marley, « Sun is shining » tout comme toi !

Commentaires (2)

  1. yeah I fucking like that article…Keep it up dude.
    Happy 11th of May.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.