Lady Gaga : Une artiste étonnante

615 views

Ma première impression quand j’ai vu Lady GAGA pour la première fois a été : « Héhé c’est une nouvelle! Elle n’est pas mal hein ». Je vous assure qu’à l’instant où j’écris, j’ai Just Dance et Poker Face en tête.

Elle apportait une certaine fraîcheur dans l’industrie, elle avait quelque chose de nouveau. Elle était elle-même et non une énième copie de Beyoncé ou de Britney Spears comme certaines nouvelles chanteuses qu’on voyait entrer dans l’industrie de la musique. Encore, elle l’a toujours, ce petit quelque chose. La preuve en est que tout le monde sait qui est Lady Gaga; et on ne saurait la confondre avec une autre ni même trouver une certaine ressemblance que ce soit dans son style ou dans sa musique (ce qui nous intéresse le plus).

Mais je me souviens aussi que l’avant-avant dernière fois que je l’ai vu, j’ai fait : « héhé c’est la nouvelle! Elle est mal hein ». En effet, je n’avais jamais vu autant d’excentricité, de bizarreries, d’extravagance réuni dans un seul et même être. Pourtant oui, et cet être c’était elle : Lady GAGA. On a tous compris dès lors pourquoi elle se faisait appeler  GAGA. Elle avait même parfois quelque chose de monstrueux (ce n’est pas pour rien qu’elle se faisait encore appeler Mother Monster). Entre nous, est-ce que quelqu’un de normal peut se faire appeler aussi ? Moi en tout cas, je suis loin d’être un de ses petits monstres.

Cependant, ce que je n’ai pu m’empêcher de remarquer, c’est le talent remarquable qu’a cette folle. À côté de ses nombreux hits (Poker Face, Bad Romance, Applause…), cette folle est une bête de scène, une grande musicienne et une vocaliste hors pair : une artiste complète. Souvent son style repousse ou empêche certains de l’écouter. J’ai été dans cette catégorie de personne, mais quand on est mélomane on doit se foutre un peu des conventions si on veut découvrir.

La dernière fois que je l’ai vu, je me suis dit : « héhé c’était la nouvelle ? Je risque de devenir un Monster». Elle avait un style plus sobre, même si elle était toujours égale à elle-même et faisait de la grande musique : du Jazz. Oui du Jazz. Ce matin même je me suis régalé avec Cheek To Cheek, son nouvel album avec le grand Tony Bennett à qui je dirais merci en passant pour avoir mis le grappin sur cette folle, anti-conventionnelle. Je me rappelle même que ma sœur (musicienne, saxophoniste, déteste GAGA) m’a dit : « c’est Lady GAGA ? Tchieu*, elle devrait faire ça tous les jours ». Avec cette collaboration, The Muusique devient aussi un peu GAGA.

Respect l’artiste !

Tchieu* = onomatopée exprimant l’étonnement, la surprise dans le jargon ivoirien.

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.